ECOLOGIE

AGIR POUR L’ÉCOLOGIE
tout de suite et pour longtemps

La question du réchauffement climatique, de la qualité alimentaire ou des modes de consommation sont autant des questions de comportements individuels que de choix politiques. Une mairie aussi a un rôle local a jouer dans ce défi immense et urgent.

 Voir aussi > NatureMobilitéUrbanisme

 

1 - VERS UNE AGRICULTURE BIOLOGIQUE AUTOUR DU GOLFE DU MORBIHAN

La qualité de l’eau du Golfe est un enjeu écologique, sanitaire et économique et l’agglomération GMVA et la ville accompagnées du Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan, doivent agir concrètement avec :

  • DES CANTINES 100% BIO & LOCAL EN REGIE en conventionnant avec l’installation d’agriculteurs (maraichers, éleveurs, arboriculteurs) sur les bassins versants du Golfe, permettant une alimentation saine pour les enfants, un sol vivant, une eau préservée et un débouché stable pour les agriculteurs locaux. Le bio représentent 21,4% dans les cantines aujourd’hui, contre les 50% prévus par  la loi Egalim en 2022).
  • UN REPAS VEGETARIEN HEBDOMADAIRE DANS LES CANTINES, conformément à la loi EGalim : depuis le 1er novembre 2019.
  • EN INTERDISANT L’AGRICULTURE DEDIEE A LA METHANISATION

2 - VERS UNE ENERGIE DECARBONEE SUR LE TERRITOIRE

  • EN POURSUIVANT LE FINANCEMENT AUX RENOVATIONS ENERGETIQUES (programme Renov’EE mis en place par GMVA)
  • EN CHOISISSANT UN FOURNISSEUR D’ÉNERGIE RENOUVELABLE pour les services publics (Mairie, Agglomération, Hôpital, …) permettant de développer les filières propres et décarbonnées.
  • EN ETUDIANT  L’OPPORTUNITE (ou pas) DE CENTRALES PHOTOVOLTAIQUES SUR LES BÂTIMENTS PUBLICS (Etat, Département, agglo, ville) telles que les casernes militaires (dépendant du Ministère de la Défense).

3 – VERS UN COMPORTEMENT EXEMPLAIRES DES COLLECTIVITES LOCALES

  • PRIVILÉGIER LES PRODUITS LOCAUX dans les appels d’offre dans la limite du droit européen.
  • EN CONSTRUISANT LE PROCHAIN EQUIPEMENT PUBLIC AVEC DES MATÉRIAUX 95% BRETON ET BIO SOURCES pour pérenniser les emplois et filières locales et limiter le fret énergivore de matières premières.
  • EN METTANT LE TRI SÉLECTIF ET DANS TOUS LES ÉQUIPEMENTS PUBLICS (écoles mairie administrations, hôpital …) y compris le compostage ce qui n’est hélas toujours pas le cas en 2020.
  • EN ÉTABLISSANT UN DIAGNOSTIQUE THERMIQUE DE TOUS LES BÂTIMENTS PUBLICS

4- CO FINANCER UN ATELIER RECYCLERIE OUVERT A TOUS

Pour pouvoir apprendre à réparer soi-même, réutiliser et recycler, entre citoyens engagés, en collaboration avec les déchetteries existantes.

1 commentaire pour “ECOLOGIE

  1. Soutenir un Collectif qui aurait pour objectif de faire de Vannes un  » Territoire sans Perturbateurs endocriniens  » comme le préconise le Réseau Environnement Santé et comme le soutiennent des Régions, des départements et un certain nombre de villes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *