EMPLOIS LOCAUX

DEVELOPPER LES EMPLOIS LOCAUX
pour demondialiser Vannes

Il n’y a pas que des retraités à Vannes, mais également des travailleurs et des chômeurs. Il est essentiel de conserver les emplois publics d’une ville préfecture et de rester attractifs pour des entreprises diversifiées (tertiaire, production, tourisme, transformation…).

Voir aussi > Éducation

1-STRUCTURER LES SERVICES PUBLICS LOCAUX

Comme toute préfecture, Vannes concentre un nombre important d’emplois publics administratifs (Préfecture, Conseil Départemental, Cité administrative, CAF), mais également la mairie, l’agglomération, l’Hôpital, les établissements scolaires (école, collège, lycée, université) ou le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territorial) qui constituent, de loin, le premier secteur d’emploi pour la ville (plus de 40% des emplois).

Cette base est un atout structurant pour notre ville qu’il convient de valoriser et structurer à travers plusieurs propositions :

– ÉTENDRE LES HORAIRES D’OUVERTURE de certains équipements publics communaux ou communautaires (piscine, médiathèque, crèche, BIJ, CCAS).

– DÉMARCHER LES MINISTERES POUR LA RELOCALISATION DES ADMINISTRATIONS NATIONALES A VANNES (tourisme, mer, santé…) dans le cadre de la Loi de réforme de l’Etat.

2-PRIVILEGIER DES BIENS ET SERVICES LOCAUX

Les collectivités locales et services publics (voir ci-dessus) constituent les principaux acheteurs de produits et services en direction des prestataires privés en biens et services (alimentation, énergie, services, équipements …). Nous proposons de

–  PRIVILEGIER LES PRODUITS LOCAUX dans les appels d’offre (ce que la loi permet de faire).

– DEGAFAMISER le numérique public en limitant l’utilisation des outils Google/Amazon/FaceBook/Apple/Micro$oft et

 utiliser des logiciels libres dans les services.

3-DIVERSIFIER LE TOURISME

Le tourisme sur le Pays de Vannes est une source d’emplois et de retombées ponctuelles et saisonnières. Si cette activité participe également à l’image de la ville, elle doit pour autant être encadrée et diversifiée, à travers :

– UNE OFFRE CULTURELLE ET évènementielle qui élargisse autant que possible le calendrier touristique, et écrête et évite les moments de sur fréquentation.

– UNE AUBERGE DE JEUNESSE dans le centre de Vannes.

– UN SALON DE L’EMPLOI SAISONNIER pour relier et réguler l’offre et la demande locale.

 

4-DEVELOPPER LES FORMATIONS PROFESSIONALISANTES

Vannes et ses alentours accueille nombre d’établissements d’enseignements. Cette création de ressources humaines locales doit être encouragée par les collectivités à travers :

 – DES FORMATIONS CENTREES sur les débouchés locaux (fonction publique, tourisme, agro alimentaire, logistique, bâtiments, aides à la personne …).

– UN POLE VOILE en lien avec les grandes écoles nationales et les entreprises et concepteurs locaux.

– UN ACCOMPAGNEMENT PLUS FORT DES ÉTUDIANTS (pour les logements, déplacements, offre culturelle et sportive…).

2 commentaires pour “EMPLOIS LOCAUX

    1. Bonjour Catherine,

      Prochaine date de réunion le lundi 9 mars au Café le Trussac, à 18h. Sinon, plus simplement, venez nous retrouver au marché de Vannes samedi matin vers 10h!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *