SOLIDARITES

PRESERVER LES DIGNITES
pour rester debout

Si Vannes donne l’image d’une petite cité de retraités où il fait bon vivre, c’est aussi une ville avec 20% de personnes sous le seuil de pauvreté, des personnes seules et fragiles, des anciens et des jeunes, une population en difficulté a accompagner, élever et relever.​

 

1 – 3 LIEUX D’HÉBERGEMENT D’URGENCE

Plutôt que les renvoyer vers Lorient et Rennes avec cynisme, nous proposons de créer dans les bâtiments désaffectés de l’Hôpital, 3 espaces d’accueil d’urgence pour les différentes populations les plus fragiles, souvent en détresse vitale. Ces lieux d’hospitalité doivent être structurés avec des professionnels médicaux, psychologiques et socio-éducatifs.

  • Les femmes en insécurité et les mineurs isolés
  • Les personnes sans domicile fixe
  •  Les réfugiés migrants

Réalisation: GMVA – 2022 /Coût : A préciser (Investissement et fonctionnement)

2 - ACCOMPAGNER LES ASSOCIATIONS DE SOLIDARITÉS ET D’ÉDUCATION POPULAIRE

Nous proposons de mieux accompagner les structures associatives de solidarité, de façon équitable, en créant un portail de l’engagement (bénévolat, mécénats) et en finançant la formation des bénévoles.

Cependant, la ville ne peut se défausser sur ces associations pour gérer des services « sociaux » tel que l’accueil des personnes en difficultés nécessitant de vrais travailleurs sociaux. Si un besoin se révèle durable dans le temps, il faut qu’il soit assumer par la collectivité avec les moyens adéquats plutôt que se décharger sur le bénévolat.

Réalisation: 2020/2026 / Coût : A préciser (fonctionnement)

3 - L’AIDE AUX DEMARCHES NUMERIQUES

Nous proposons de permettre à toute personne en précarité numérique de pouvoir être aidé et accompagné gratuitement dans ces démarches administratives ordinaires, au sein des maisons de quartiers ou médiathèques (et pas uniquement à Mediacap).

Réalisation: Travailleurs sociaux existants (Département – CAF – CCAS) / Coût : en interne

 

4 - ETUDIER LA SOUTENABILITE BUDGETAIRE D’UN REVENU MINIMUM MUNICIPAL DE SOLIDARITE

Aujourd’hui, nombre de personnes isolées et perdues dans les méandres administratives ne perçoivent pas leurs droits sociaux élémentaires. En lien étroit avec  les dispositifs et services actuels (RSA, CAF, pensions …), nous proposons d’étudier la faisabilité pour porter le revenu minimum actuel au-dessus du seuil de pauvreté (885 euros par adulte), en contrepartie d’une convention d’insertion et de déclenchement des aides existantes.

Réalisation: Ville de vannes – 2022 / Coût : A définir en fonctionnement

Réalisation: Travailleurs sociaux existants (Département – CAF – CCAS) / Coût : en interne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *